Psychothérapie, Laurent Schapira, Paris 75016, Gestalt thérapie, Sophrologie, Pleine Conscience, Adultes, couples, Adolescents.
Psychothérapie, Laurent Schapira, Paris 75016, Gestalt thérapie, Sophrologie, Pleine Conscience, Adultes, couples, Adolescents.
Laurent Schapira - Graziella Toutée - Gestalt Thérapie - Paris 16
Laurent Schapira - Graziella Toutée - Gestalt Thérapie - Paris 16 

Thérapie de couple, Laurent Schapira, 75116 Paris, exercices 

Thérapie de couple - exercice : pour en finir avec le perfectionnisme et refaire du couple un refuge de liberté

 

 

.

 

 

 

Exercice : En finir avec le perfectionnisme dans le couple !

 

A qui s’adresse cet exercice ?

 

Le perfectionnisme, quelle plaie ! Qui ne s’est pas entendu dire : "c'est bien, mais tu peux faire mieux !" Ou bien, " bon, c'est pas mal ce que tu as fait, mais...". Vous dites vous souvent que vous êtes content d'avoir fini ce que vous aviez a faire, mais que vous n'êtes pas complètement satisfait(e) ?

Ou bien peut être pire encore, trouvez vous que tout ce que vous avez fait n'est pas aussi bien que ce que les autres font ? Ou même que vous n'êtes jamais à la hauteur des autres ...

Et dans le couple, ce perfectionnisme peut devenir un enfer. Les reproches peuvent se mettre à fuser. Parce que non seulement chacun ne se trouve jamais assez bien, mais chacun trouve aussi que L’Autre n’est pas assez bien.

Si vous êtes dans ce cas, cet exercice est pour vous. Il peut changer la vie de votre couple !

 

 

Quel objectif ?

 

Le perfectionnisme est un mal des plus difficile à guérir. C’est ce que j’appelle un mal « racine » car il s’installe dès notre plus jeune âge, dès la naissance même, et produit des effets dans chaque instant de notre vie.

Etre perfectionniste, c’est à la fois sans cesse se comparer à un « modèle » que l’on pense que l’on devrait être et, se sentir coupable ou honteux de ne pas l’être.

Nous ne serons jamais aussi beau, aussi fort, aussi talentueux, aussi travailleur, aussi généreux que ce modèle. Mais nous passons chaque instant de notre vie à dépenser une énergie folle à tenter de lui ressembler.

Ce modèle, c’est l’enfant que nous parents auraient voulu avoir, c’est cet enfant que nos parents aiment.. Alors, nous comprenons très vite que pour recevoir l’amour de nos parents, il nous faudra nous conformer à ce modèle : « sois gentil », « travaille bien », « ne crie pas », « arrête de pleurer »,… Tous ces ordres donnés par nos parents façonnent le modèle qui va devenir notre référence.

Et dans le couple, quand chacun des deux compare l’autre à un modèle qu’il n’est pas, alors l’intimité devient vite insupportable, et il n’y a plus de refuge possible où l’on peut se laisser être et se laisser vivre simplement.

 

Rechercher la perfection, rechercher à ressembler à ce modèle, c’est la promesse d’une vie difficile et triste. Se libérer du perfectionnisme, c’est… VIVRE.. Libre.

 

 

L’exercice ;

 

Cet exercice vous prendra environ 30 minutes et doit se faire dans un endroit calme où vous pouvez vous isoler sans crainte d’être dérangé. Il vous faut un bureau, une feuille de papier et un crayon. L’exercice se déroule en 3 temps.

 

  • Prenez chacun quelques secondes pour faire le calme en vous en fermant les yeux et en respirant profondément par le ventre. Puis quand vous êtes détendu, prenez le crayon et commencez l’exercice :

 

  • Prenez la feuille de papier en sens « paysage » et tracez 2 traits verticaux coupant la page en 3 colonnes égales.

 

  • La première (la colonne gauche) de la feuille s’appelle « Moi », la troisième (la colonne droite) s’appelle « Le diable, le parfait », la colonne du milieu n’a pour le moment pas de nom ( je vous le donnerai plus tard)

 

  • Dans la première colonne « moi », vous allez notez 3 ou 4 réponses pour chacune des questions que je vous pose maintenant. Ces réponses doivent être les plus courtes possibles, comme des mots clés :

 

  • Que fais-je toujours mal ou jamais assez bien ?
  • Qu’est ce que je me reproche le plus souvent ?
  • Qu’est ce que mes parents me reprochaient tout le temps ?
  • Quels sont mes plus grands complexes ?

 

 

 

  • Ca y est ? allez maintenant dans la colonne de droite, « le diable du parfait » et vous allez maintenant écrire pour chaque réponse aux questions de la colonne gauche, ce que dit la petite voix du diable en vous quand vous vous faites un reproche ou que vous pensez mal ou pas assez bien faire. Vous pouvez demander chacun à votre conjoint de jouer le rôle du Diable du parfait.

 

  • Par exemple :

 

  • si dans la colonne gauche vous avez écrit : « je ne suis pas assez ordonné », dans la colonne du diable, vous pouvez écrire «  tu as vu comme tu es bordélique ? » ou bien « bah, qu’est ce que tu es sale ».
  • si dans la colonne gauche, vous avez écrit : « je ne fais pas assez de sport », dans la colonne droite, vous pouvez écrire « regarde comme ton corps est laid », ou bien « Ne te plains pas de pas être en forme, tu n’as qu’à faire plus de sport ».

 

  • Vous avez tout écrit ? Vous commencez à sentir à quel point vous vous faites du mal chaque jour sans même vous en rendre compte ?

 

  • Alors voici la partie la plus difficile de l’exercice : vous allez maintenant remplir la colonne du milieu. Cette colonne s’appelle « l’ange de la liberté et du bonheur de vivre »

 

  • Pour chaque parole du diable de la perfection, vous allez écrire une parole de l’ange de la liberté. Vous pouvez réfléchir avec votre conjoint à ce que pourrait être les bonnes paroles de l’Ange de la liberté pour vous :

 

  • Par exemple :

 

  • Dans la colonne du diable, vous avez écrit « tu as vu comme tu es bordélique ? », dans la colonne de l’ange, vous pouvez écrire : « C’est comme ça, ne pas être ordonné ne me dérange moi pas tant que ça, et ça ne dérange pas mes amis », ou bien « Oui, c’est vrai, je n’aime pas passer du temps à ranger chaque jour, mais rien n’est sale chez moi » ou bien encore « ce désordre apparent prouve que je suis vivant et que ma vie est bien remplie », ou encore « D’accord, je ne suis pas parfaitement ordonné, cela ne me gêne pas trop, mais je peux peut être trouver une solution pour que ma maison soit un peu plus rangée sans que cela ne devienne une obsession. »
  • Dans la colonne du diable, vous avez écrit : « Ne te plains pas de pas être en forme, tu n’as qu’à faire plus de sport  ». Dans la colonne de l’ange vous pourriez écrire : « Oui c’est vrai ! je ne fais pas de assez de sport. C’est comme ça. Je n’aime pas faire du sport » ou bien « Oui, c’est vrai que je ne fais pas assez de sport. Peut être puis je penser à mettre dans mon programme d’activité quelques minutes de sport par jour pour commencer », ou bien « Oui, je ne suis pas très en forme, mais je n’aime pas le sport. Peut être y a t’il un autre moyen de me garder en forme qui me convienne mieux que le sport ? »…

 

Pour vous aider, voici quelques questions qui vous aideront à trouver la parole de l'ange : Est ce que je peux accepter d'avoir cette faiblesse ou cette difficulté ? sur une échelle de 1 à 10, quel est le niveau de difficulté associé à cette imperfection ? Si ce n'est finalement pas si grave, puis je "vivre avec" cette imperfection et être aimé quand même ? Si c'est une grave difficulté, quelle solution puis je mettre en place petit à petit pour que cela évolue ?

 

  • Voilà, vous pouvez maintenant prendre le temps de remplir toute la colonne de l’ange de la liberté. Vous voyez que ce n’est pas très simple à faire. Prenez votre temps, vous n’êtes pas obligé de tout finir tout de suite.

 

  • Et puis, dans les jours qui viennent, peut être prendrez vous conscience de nouveaux reproches que vous vous faites. Vous pourrez alors compléter cette première liste et trouver les paroles de l’ange qui vous conviendront.

 

  • Et si vous avez vraiment du mal à trouver, vous pouvez aussi me contacter par téléphone ou par mail et je pourrai peut être vous aider à trouver les bonnes paroles de l’ange de la liberté avec vous.

 

 

 

 

Entrainez vous bien, et lorsque vous serez prêt, vous pourrez sélectionner un autre exercice.

 

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible
Psy en mouvement, Laurent Schapira, Gestalt thérapeute, Sophrologue, Paris, 75016 membre certifié de la Fédération Nationale "Psy en Mouvement"
coach certifié, executive coaching, team building, gestalt coaching membre associé de L'ISOP
Gestalt thérapie, Gestalt thérapie Paris, Gestalt thérapeute, sophrologie, sophrologue, sophrologie Paris, paris 16, laurent schapira, développement personnel, psy, positif, adulte, thérapie de couple Laurent Schapira - Gestalt Thérapeute, Sophrologue
Graziella Toutée - Gestalt thérapeute

Laurent Schapira

4 rue de la Tour

75016 Paris

sur rendez vous uniquement, au 

0603797974

ou bien par mail :

laurent.schapira@live.fr

Séances à distance via Skype possibles : adresse : Laurent_schapira.

Vous pouvez aussi utiliser notre

formulaire de contact.

Tarifs : de 20 à 100 euros selon le type d'accompagnement souhaité.

Exercices pour le développement personnel grâce à la Gestalt, à la Sophrologie et à la pleine conscience,Gestalt thérapie, Gestalt thérapie Paris, Gestalt thérapeute, sophrologie, sophrologue, sophrol Mon recueil d'exercices est maintenant disponible ici
Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© laurent schapira